5 mai 2016

MARIANNE DUMOULIN

img_0749

PRODUCTRICE
Marianne Dumoulin a commencé comme assistante de production avec Gilles Sandoz et Yvon Davis, à CDN Productions, qui a entre autres accompagné « Dieu vomit les tièdes » de Robert Guédiguian, « Rei Dom ou la légende des Kreuls » de Jean-Claude Gallotta, ou « Paris Nord » un documentaire de Jacques Bonnafé. Elle entre à JBA Production en 1992. Au sein de la société de Jacques Bidou, Marianne Dumoulin a été en charge de l’exécutif de nombreux films, dont ceux de Maria de Medeiros « Capitaines d’Avril » (Sélection Officielle Cannes 2000), Raoul Peck « Lumumba » (Quinzaine des Réalisateurs 2000), Rithy Panh « Un soir après la guerre » (Sélection Officielle Cannes 1998), Ramadan Suleman « Fools » (Locarno 1997), Teresa Villaverde « Os mutantes » (Sélection Officielle Cannes 1998) ou encore de Merzak Allouache avec « Salut Cousin » (Quinzaine des Réalisateurs 1996) et « Bab El Oued City » (Sélection Officielle Cannes 1994) ainsi que d’une dizaine de documentaires dont « God, dollar, flag and dog » (Lussas 2005) et « Taxi parisien » (Compétition Locarno 2002) de Robert Bozzi, « Justice » de Olivier ballande (1er prix Nyon 1998), « Carnets d’un combattant kurde » de Stefano Savona (Prix Scam et Prix Jury jeune du Festival du réel 2006) et « Fucking Sheffield » de Kim Flitcroft.
Elle devient productrice en 1999.
Depuis, Jacques et Marianne ont produit deux films du réalisateur catalan Marc Recha « Pau et son frère » (Compétition Cannes 2001) et « Les mains vides » (Sélection Officielle Cannes 2003), « Une part du ciel » de Bénédicte Liénard (Sélection Officielle Cannes 2002), « Des plumes dans la tête » Thomas de Thier (Quinzaine des Réalisateurs 2003), « Salvador Allende » de Patricio Guzman (Sélection Officielle Cannes 2004), « Zulu Love Letter » de Ramadan Suleman (Venise 2004), « Le sel de la mer » de la réalisatrice palestinienne Annemarie Jacir (Sélection Officielle Cannes 2008), « Salamandra » du cinéaste argentin Pablo Agüero (Quinzaine des Réalisateurs 2008), « Visage » de Tsai Ming Liang (Compétition Cannes 2009), « Corpo Celeste » d’Alice Rohwacher (Quinzaine des Réalisateurs 2011), « Le Repenti » de Merzak Allouache (Quinzaine des réalisateurs 2012), « Une famille respectable » du jeune cinéaste iranien Massoud bakhshi (Quinzaine des réalisateurs 2012), « Virgem Margarida » de Licinio Azevedo (Toronto 2012), « Carne de Perro » de Fernando Guzzoni (Grand Prix San Sebastian nouveaux réalisateurs 2012), « Les chiens errants »de Tsai Ming-Liang (Grand Prix du Jury au Festival de Venise 2013), « Les terrasses » de Merzak Allouache, (compétition au Festival de Venise 2013), « Fils de Caïn » de Marcell Gero (compétition au Festival de San Sebastien 2014), « Le Chant des Hommes » de Bénédicte Liénard et Mary Jimenez, « Eva ne dort pas » de Pablo Agüero (sélectionné à Toronto 2015 et en compétition au Festival de San Sebastien 2015), en 2016 « Soweto, le temps des colères » documentaire réalisé par un collectif de jeunes cinéastes sud-africains et « Jesus » de Fernando Guzzoni, (Toronto 2016 et en compétition au Festival de San Sebastien), en 2017 « Wajib » de Annemarie Jacir, (compétition au Festival de Locarno puis présenté à Toronto, en 2018), en 2019 « Donbass » de Sergei Loznitsa (Cannes ouverture de la section Un Certain Regard) et en 2020 « Yalda, la nuit du pardon » de Massoud Bakhshi (Grand Prix du Jury à Sundance) et « Sème le vent » de Danilo Caputo (sélectionné au Panorama à Berlin).

QUALIFICATION
EAVE 1999

EXPERTE
Eurodoc de 2002 à 2019,
Docmed 2011, 2012
MedFilmFactory (Tunisie) 2012
Master 2, Atelier de production DEMC (Paris) 2012
Grandes Écoles, métiers Producteur (Paris) 2011
Femis 2002, 2003, 2005 et 2010
Primi/MEDIA (Marseille) 2010
Les États Généraux Master Production Lussas 2008
MedFilmFactory (Jordanie) 2017