DONBASS de Sergei Loznitsa

DONBASS de Sergei Loznitsa • 120′

Quand on appelle « paix » la guerre, quand la propagande est présentée comme la vérité, quand on appelle « amour » la haine, c’est là que la vie même commence à ressembler à la mort. Le Donbass survit. Manuel pratique de l’enfer.

Dans son récit La Douleur, Varlam Chalamov avance ceci : « Une phrase banale dit : “L’histoire se répète deux fois, la première comme une tragédie, la deuxième comme une farce.” Non. Il y a un troisième reflet des mêmes événements, du même sujet, le reflet d’un miroir déformant du monde souterrain. Ce sujet est incroyable et pourtant bien réel, il existe vraiment et vit près de nous. »

Il me semble que ces trois phrases décrivent très exactement l’état des choses sur notre territoire, celui qu’était auparavant l’Union soviétique, ainsi que le sujet du film que je m’apprête à tourner : le reflet de l’histoire dans un miroir déformant du monde souterrain.

Comprendre et concevoir ce qu’est la nature humaine est possible lors d’instants historiques durant lesquels on assiste à l’effondrement d’une société, quand les lois dûment votées cessent d’être effectives, quand le sol se dérobe sous les pieds et qu’on ne peut plus s’appuyer sur les béquilles des institutions sociales et sur les normes en vigueur dans la société, mais seulement sur la force de l’esprit qui est ou non donnée à l’être humain afin qu’il possède la force de s’opposer au chaos. C’est pendant ces instants historiques-là que se définit l’homme ici et maintenant, et pour de nombreuses années. Ces situations naissent durant des périodes d’instabilité totale qui s’accompagnent de guerres.

J’aimerais tenter de décrire les sentiments qui m’animent au vu de ce qui se passe ces derniers temps dans l’espace postsoviétique. Comme, dans la plupart des pays postsoviétiques, ce qui se passe est caché « sous le tapis », existe et se développe sous une forme dissimulée, il vaut mieux pour se livrer à cette expérience choisir un pays où ces mêmes problèmes ont surgi au grand jour, notamment sous la forme éclatante à laquelle nous assistons en Ukraine aujourd’hui.

Tournage en Ukraine prévu en Janvier 2018

TRAILER

CREDIT

auteur-réalisateur SERGEI LOZNITSA
producteurs HEINO DECKERT   DENYS IVANOV   MARIANNE DUMOULIN   JACQUES BIDOU
productions  MAJADE (ALLEMAGNE) ART HOUSE TRAFFIC (UKRAINE) JBA PRODUCTION (France)  ATOMS & VOID (Pays-Bas)
Ventes Internationales PYRAMIDE INTERNATIONAL
Distribution France PYRAMIDE
casting EC
image EC
montage EC
son EC
année de production 2018
n° RPCA 
durée prévisionnelle 120′
formats 35mm
versions: Russe/ukrainienne stt fr & eng

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *