DONBASS

UKRAINE  • 120′
DONBASS de Sergei Loznitsa

Quand on appelle « paix » la guerre, quand la propagande est présentée comme la vérité, quand on appelle « amour » la haine, c’est là que la vie même commence à ressembler à la mort. Le Donbass survit. Manuel pratique de l’enfer.

Dans son récit La Douleur, Varlam Chalamov avance ceci « Une phrase banale dit : “L’histoire se répète deux fois, la première comme une tragédie, la deuxième comme une farce.” Non. Il y a un troisième reflet des mêmes événements, du même sujet, le reflet d’un miroir déformant du monde souterrain. Ce sujet est incroyable et pourtant bien réel, il existe vraiment et vit près de nous. »

Il me semble que ces trois phrases décrivent très exactement l’état des choses sur notre territoire, celui qu’était auparavant l’Union soviétique, ainsi que le sujet du film que je m’apprête à tourner : le reflet de l’histoire dans un miroir déformant du monde souterrain.

Comprendre et concevoir ce qu’est la nature humaine est possible lors d’instants historiques durant lesquels on assiste à l’effondrement d’une société, quand les lois dûment votées cessent d’être effectives, quand le sol se dérobe sous les pieds et qu’on ne peut plus s’appuyer sur les béquilles des institutions sociales et sur les normes en vigueur dans la société, mais seulement sur la force de l’esprit qui est ou non donnée à l’être humain afin qu’il possède la force de s’opposer au chaos. C’est pendant ces instants historiques-là que se définit l’homme ici et maintenant, et pour de nombreuses années. Ces situations naissent durant des périodes d’instabilité totale qui s’accompagnent de guerres.

J’aimerais tenter de décrire les sentiments qui m’animent au vu de ce qui se passe ces derniers temps dans l’espace postsoviétique. Comme, dans la plupart des pays postsoviétiques, ce qui se passe est caché « sous le tapis », existe et se développe sous une forme dissimulée, il vaut mieux pour se livrer à cette expérience choisir un pays où ces mêmes problèmes ont surgi au grand jour, notamment sous la forme éclatante à laquelle nous assistons en Ukraine aujourd’hui.

DONBASS
COURONNÉ À « UN CERTAIN REGARD » PAR LE PRIX DE LA MISE EN SCÈNE

« C’est un grand honneur pour moi de recevoir ce prix et je tiens à remercier Mr Benicio del Toro et son formidable jury pour leur soutien.
Je veux aussi remercier une fois de plus le festival de Cannes pour m’avoir donné l’opportunité de présenter Donbass au monde et de me permettre d’y exposer les questions qui me tiennent à cœur. Durant les années passées j’ai réalisé combien les gens en savent peu de la guerre qui se passe au cœur de l’Europe en ce moment.
Bien sûr je remercie ma fantastique équipe d’acteurs et de techniciens qui ont traversé l’expérience Donbass avec moi. Nous étions une vraie dream team. Je me suis senti béni en tant que réalisateur d’avoir eu des collaborateurs aussi investis et dévoués. 
Picasso disait au sujet de la peinture mais je le dis au sujet de l’art qu’il n’est pas fait pour décorer les appartements mais qu’il est une arme d’attaque et de défense contre l’ennemi.
Alors que cette cérémonie a lieu, au nord de la Russie, dans une prison de haute sécurite, un jeune artiste ukrainien, un réalisateur poursuit une grève de la faim. Il a été accusé de crimes qu’il n’a pas commis et injustement condamné à 20 ans de prison par les autorités russes. 
C’est avec beaucoup de peine et d’admiration que je souhaite exprimer ma solidarité avec Oleg Sentsov et avec tous les réalisateurs qui se battent dans le monde pour la liberté, la dignité et au final pour l’humanité. Quelque que soit la façon dont ces régimes cruels et despotes tentent de nous persécuter, nous faire taire, nous rendre conformes à leurs souhaits, le cinéma restera libre. Les réalisateurs continueront de briser les règles et transgresser les frontières. Le festival de Cannes le démontre chaque année. 
Merci encore et à bientôt. » 
SL

FESTIVALS

SELECTION OFFICIELLE CANNES 2018
OUVERTURE DE LA SECTION « UN CERTAIN REGARD »

PRESSE

acp_pdf-2_file_document Télécharger le DOSSIER DE PRESSE

COMMENT SE PROCURER LE FILM

ACHAT INTERNATIONAL
PYRAMIDE DISTRIBUTION
32 rue de l’Echiquier 75010 Paris FRANCE  • tel : + 33 (0)1 42 96 02 20
ACHAT FRANCE
PYRAMIDE DISTRIBUTION
DISTRIBUTEUR commercial et non commercial
PYRAMIDE DISTRIBUTION
ACHAT DVD
usage familial
usage institutionnel
VOD
•  •  •

LETTRE ACCORD POUR FESTIVALS ET DISTRIBUTION

acp_pdf-2_file_document Télécharger la Lettre accord

IMAGES SUPPLÉMENTAIRES

CREDIT

auteur-réalisateur SERGEI LOZNITSA
producteurs HEINO DECKERT   DENYS IVANOV   MARIANNE DUMOULIN   JACQUES BIDOU
productions  MAJADE (ALLEMAGNE) ART HOUSE TRAFFIC (UKRAINE) JBA PRODUCTION (France)  ATOMS & VOID (Pays-Bas)
Ventes Internationales PYRAMIDE INTERNATIONAL
Distribution France PYRAMIDE
casting Tamara Yatsenko, Liudmila Smorodina, Olesya Zhurakovskaya, Boris Kamorzin, Sergei Russkin, Petro Panchuk, Irina Plesnyaeva, Zhanna Lubgane, Vadim Dobuvsky, Alexander Zamurayev, Gerogy Deliev, Valeriu Andriuta, Konstantin Itunin, Valery Antoniuk, Nina Antonova, Natalia Buzko, Sergei Kolesov, Svetlana Kolesova, Sergei Smeyan etc.
image OLEG MUTU
montage DANIELUS KOKANAUSKIS
son VLADIMIR GOLOVNITSKI 
année de production 2018
n° RPCA 
durée prévisionnelle 120′
formats 35mm
versions: Russe/ukrainienne stt fr & eng